Aller au contenu principal

Concertation - 5e édition du Rendez-vous de partage au CMHM

Vendredi 10 septembre, le 5e rdv de partage de la feuille de route de la concertation locale pour Cigeo a réuni plus de 30 participants à l’espace technologique du CMHM. L’occasion de revenir sur les récentes séquences de concertation et de partager celles à venir.

La concertation au profit du projet Cigéo s’est poursuivie ces derniers mois et de nouveaux sujets sont à débattre prochainement. C’était le sens de cette réunion animée par Patrice Torres qui a réuni 35 personnes, vendredi 10 septembre après-midi : Mme la Préfète de la Meuse, élus locaux, représentants d’administrations, d’associations, de compagnies consulaires, et Marie-Line Meaux et Jean-Daniel Vazelle, garants de la concertation pour Cigéo.

Avant un tour de l’actualité du projet Cigeo, en particulier sur l’avancement des dossiers réglementaires comme la DUP qui fait l’objet d’une enquête publique, Patrice Torres a donc rappelé la vocation de cette réunion annuelle.

Anthony Larrondo pour SNCF Réseau a relaté le déroulement et les enseignements de la concertation relative à la modernisation de la voie ferrée qui serait exploitée pour les besoins du projet. Les échanges avec le public se sont déroulés en mai et juin 2021. Jean-Daniel Vazelle a présenté les enseignements tirés par les garants de cette concertation dont les conclusions sont à venir d’ici quelques semaines.

Puis, Pascal Levert pour l’Andra a rendu compte de la concertation organisée sur la phase industrielle pilote et la future gouvernance de Cigeo. Le premier sujet ayant fait l’objet conférence de citoyens qui s’est achevée en juillet dernier.

Enfin, Ludivine Potot pour le Conseil départemental 52, maitre d’ouvrage du futur chantier de déviation de la RD 60/960 a indiqué que les modalités de cette concertation portant sur 3 variantes et qui se tiendra début 2022 sont en cours d’élaboration. Deux garants accompagneront cette dernière dont Marie-Line Meaux et assureront le bon déroulement des échanges à venir.

Pour l’heure l’Andra suspend sa démarche de concertation jusqu’au 23 octobre, le temps de l’enquête publique sur la demande d’utilité publique du projet, où tout le monde est invité à se prononcer sur ce dossier

Plus d'informations
Partager cette page