Aller au contenu principal

La liaison intersites

Comment relier la zone descenderie à la zone puits de Cigéo ? Comment acheminer la roches excavées (le marin) ? Comment transporter les matériaux de construction ? Comment assurer la bonne circulation des salariés et des riverains ?

Pourquoi cette concertation ?

Cigéo sera composé de 2 zones de surface :

  • une zone de réception et de contrôle des colis appelée zone descenderie
  • une zone de creusement appelée zone puits

Un lien est donc nécessaire entre ces deux lieux pour assurer le transfert de la roche excavée de la zone descenderie à la zone puits, sur laquelle seront implantées les verses prévus pour les déblais de creusement, ainsi que les matériaux de construction nécessaires aux travaux et enfin les salariés.

L'Andra a ainsi lancé une démarche de concertation sur ce thème pour l'aider à choisir une solution technique pour assurer cette future liaison intersites et pour l'aider à définir les rétablissements nécessaires à construire pour assurer le passage d'un coté et de l'autre de l'installation.

La démarche de concertation et événements associés

Réunion de lancement de la concertation auprès des maires des 5 communes riveraines de la future installation

  • 6 décembre 2016

Pour lancer la concertation sur le thème de la liaison intersites, une première réunion associant les maires des communes proches (Mandres-en-Barrois, Bure, Saudron, Gillaumé, Echenay) a été organisée à l’Espace technologique du Centre de Meuse/Haute-Marne.

L’occasion pour l’Andra de présenter la problématique intersites et d’échanger sur :

  • la démarche de concertation à adopter pour ce sujet ;
  • les options de solutions techniques possibles, afin de faire émerger les critères prioritaires pour le territoire.

 

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion de lancement.

Réunion d'information générale sur le projet Cigéo

  • 16 février 2017

Une réunion d'information a été proposée aux élus municipaux des communes concernées par la concertation pour leur permettre d'acquérir une meilleure vision d'ensemble du projet Cigéo afin de travailler efficacement dans la démarche de concertation engagées.

 

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion d'information générale sur le projet Cigéo.

1er atelier de concertation : les options techniques sur la table

  • 29 mars 2017

Ce rendez-vous était organisé pour entendre les points de vue des élus municipaux des 5 communes riveraines de la future liaison intersites (Bure, Saudron, Mandres-en-Barrois, Gillaumé et Echenay) sur les scénarios envisagés pour joindre les deux futures zones où seront implantées les installations de Cigéo (zone d'accueil des colis et zone de réalisation des travaux de creusement). 

Trois options techniques on été présentées :

  • une piste routière pour la circulation de tombereaux,
  • une bande transporteuse semi-enterrée,
  • une bande transporteuse aérienne.

Pour le territoire, les critères prioritaires sont : l'insertion dans le paysage, de limiter les coupures et l'empiètement sur le foncier, et de réduire l'impact sur l'activité agricole. Les nuisances sonores et la production de poussières sont également des enjeux importants pour les habitants.

En conséquence, lors de cet atelier, les élus se sont largement exprimés en faveur d'une solution par bande transporteuse semi-enterrée, car elle répond le mieux aux préoccupations locales.

Les participants se sont également positionnés en faveur d’une desserte routière pour la zone puits, accolée à la liaison intersites pour limiter l’incidence sur le foncier, mutualiser les impacts sur un même tracé et être au plus loin des zones d’habitation.

En parallèle de cette réunion des échanges bilatéraux ont été tenus avec les agriculteurs, qui seront impactés par le tracé de la liaison intersites, afin également d'entendre leurs avis et suggestions sur le sujet.   

 

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion en support aux échanges avec les participants et le compte rendu de la séance.

Suite de la concertation : les rétablissements en question

Atelier de travail sur les rétablissements à prévoir pour la liaison intersites
  • 13 juin 2018

Un nouvel atelier de travail a été organisé pour cette fois concerter les élus municipaux, ainsi que les agriculteurs exploitants ou propriétaires concernés, sur le tracé affiné de la liaison intersites et sur la quinzaine de points d’intersection avec des chemins ruraux ou des routes départementales induits par cette installation. Les agriculteurs présents ont été particulièrement attentifs à l’accès à leurs parcelles et au maintien des bonnes conditions de circulation avec les engins agricoles .

Deux autres sujets ont été discutés :

  • la création d’un ouvrage d’art ou d’un carrefour à niveau au croisement avec la RD 132 et au niveau de la voie de Bonnet ;
  • l’opportunité d’ajouter une piste cyclable à la desserte routière.

 

Les propositions de l’Andra ont été, dans l’ensemble, approuvées. Les participants se sont positionnés en faveur de la création d’ouvrages d’art aux 2 carrefours et ils ont dit ne pas être pas opposés à la création d’une piste cyclable le long de la desserte routière.

Les participants ont sollicité une visite terrain pour visualiser plus précisément les contraintes du terrain et l’emprise de la future liaison intersites.

 

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion en support aux échanges avec les participants et le compte rendu de la séance.

Bilan de la concertation et visite terrain

Echanges et bilan de la concertation

 

  • 22 novembre 2018

Le 22 novembre, une vingtaine de participants (élus, propriétaires, exploitants et représentants de l’ONF, la SAFER, RTE, du Conseil départemental de la Meuse et garant de la CNDP) a assisté à un dernier temps d’échanges sur le thème des rétablissements et aménagements de la future liaison intersites pour Cigéo.

Une nouvelle alternative de rétablissement au niveau de la RD 132 a notamment été discutée et validée lors de cette réunion.

 

 

Ensuite, une visite sur le terrain a offert la possibilité aux uns et aux autres de mieux visualiser les emprises et les contraintes des lieux et de valider les options techniques co-construites lors des réunions précédentes.

Une visite du bois Lejuc a complété ce déplacement.

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion bilan de la concertation liaison intersites

Bilan des options validées au fur et à mesure des échanges

Engagée le 6 décembre 2016, cette concertation a permis de présenter la problématique intersites du projet Cigéo, et de valider et définir au fur et à mesure des 5 réunions : 

- L’option technique qui permettra de transporter les roches excavées (le marin) et les matériaux de construction de la zone descenderie à la zone puits : il s’agit d’une bande transporteuse semi-enterrée associée à une voie poids lourds.

- De faire émerger des critères prioritaires pour le territoire : la limitation des coupures et l’empiètement sur le foncier, la réduction de l’impact sur l’activité agricole, la limitation des nuisances sonores et de la production de poussière, l’insertion dans le paysage.

- De positionner la desserte VL accolée à la liaison intersites.

- De valider les futurs rétablissements nécessaires pour permettre notamment aux agriculteurs de pouvoir passer d’un côté et de l’autre de la liaison.

 

Fin de concertation pour ce thème

Cette concertation est désormais terminée.

L'ensemble de ces choix alimentent désormais les équipes projet qui travaillent sur la conception de Cigéo.

Les sujets ouverts actuellement à concertation

Les thèmes ouverts à concertation
Partager cette page