Aller au contenu principal

La gestion de l'eau

Les ateliers de concertation sur le "Cycle de l'eau" ont pour objectif d’associer le territoire aux choix des modalités de gestion de l’eau en prenant particulièrement en compte les enjeux écologiques et sanitaires locaux.

Pourquoi cette concertation ?

Comme toute installation industrielle, Cigéo aura besoin d’être alimenté en eau et rejettera également des eaux dans son environnement, après traitement et dans un cadre réglementé.

Cigéo rejettera des eaux de différentes natures : eaux pluviales, eaux de rabattement de nappe, eaux usées, effluents industriels (lavage des sols, de véhicules…), eaux d’exhaure (issue de la zone travaux en souterrain), et des effluents liquides issus de la future zone nucléaire.

Dans le cadre de ces ateliers, l’Andra partage avec le territoire les enjeux du cycle de l’eau, et concerte le territoire sur la base de différents scénarios étudiés pour gérer les eaux rejetées afin de compléter son analyse de l’expérience et des attentes des acteurs locaux et des riverains.

L’estimation du besoin en eau est aujourd’hui de l’ordre de 500 mètres cubes par jour, sept jours sur sept, pour l’ensemble des travaux préparatoires et de construction initiale, puis une moyenne de 200 mètres cubes avec un minimum journalier de 100 mètres cubes en période d’exploitation courante. Les besoins se répartissent entre les zones puits et descenderies. L’alimentation en eau, depuis la Marne et l’Ornain, sera assurée par les collectivités qui organiseront des réunions d’échanges dédiées sur ce sujet afin d’étudier les options de tracé des conduites de transport de l’eau.

Où en sommes-nous ?

Une réunion générale sur la thématique a lancé cette séquence d'ateliers. Elle a permis de présenter les grands principes du cycle de l’eau pour Cigéo et le programme de la concertation à venir.

Par la suite, deux ateliers en mai et en juin ont été consacrés à l’étude des modalités de gestion des eaux issues de la zone puits (zone de soutien au creusement et aux travaux de l’installation souterraine) et de la zone descenderies (zone de réception, contrôle et descente des colis de déchets radioactifs). Ils avaient pour objectifs de présenter le contexte environnemental et de présenter les systèmes de gestion des eaux et les options de rejet envisagés par l'Andra.

Zoom sur les événements associés

Reunion publique : lancement de la concertation sur le thème du cycle de l'eau

  • 11 avril 2018

Plus de trente personnes étaient présentes à l’Espace technologique pour participer au lancement de la concertation relative au Cycle de l’eau : de nombreux élus locaux, des représentants d’administrations, de la fromagerie Renard-Gillard (Biencourt-sur-Orge), des fédérations départementales de  pêche, du Cercle Goguel, quelques riverains...

Après un rappel du projet Cigéo et de l’esprit de cette nouvelle phase de concertation par Eric Poirot et Dominique Mer (service communication), Frédéric Cartégnie (service insertion territoriale) a expliqué en détail ce sujet « cycle de l’eau » qui comprend deux grands volets : l’approvisionnement en eau de Cigéo et le rejet des effluents dans l’environnement.

Partage des besoins en eau potable, interconnexion des réseaux, ruissellement de l’eau des chantiers, impact sur la nappe phréatique, … autant de problématiques qui ont été abordées au cours des échanges.

Les questions du public :

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion en support aux échanges avec les participants.

Atelier de concertation : les rejets des effluents de la zone puits de Cigéo

Travail en groupe pour étudier quatre scénarios de rejets possibles
  • 31 mai 2018

La concertation sur les rejets des effluents de la zone puits de Cigéo a rassemblé 45 personnes à l’Espace technologique, au Centre de l'Andra en Meuse/Haute-Marne (CMHM).

Après quelques rappels sur le projet Cigéo, sur la feuille de route concertation et sur les échanges qui ont eu lieu lors de la réunion de lancement du 11 avril, le public a pris connaissance de l’état écologique des milieux récepteurs (Ormançon, Marne et Ornain) ainsi que de la nature et des volumes des effluents qui seront produits sur la zone puits.

Les participantes et participants ont ensuite travaillé en atelier sur quatre scénarios de rejets possibles, afin de définir la solution qui leur apparaissait la meilleure.

La prochaine séance de concertation portera sur les rejets de la zone descenderie de Cigéo.

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion en support aux échanges avec les participants.

Atelier de concertation : les rejets des effluents de la zone descenderie de Cigéo

  • 18 juin 2018
Partage d'idées en groupe

Trente personnes ont participé le 18 juin au second atelier de concertation sur le cycle de l’eau.

Cette rencontre portait sur les rejets de la future Zone descenderie de Cigéo.

Après l’accueil de la séance par David Mazoyer, ont tour à tour été présentés :

- les objectifs poursuivis par l’Andra en matière de gestion des effluents de Cigéo,

- les milieux récepteurs potentiels (à savoir les cours d’eau de l’Orge, la Bureau, la Saulx, l’Ornain et la Marne).

- l’ensemble des rejets de la Zone descenderie, les principes de gestion et la conception des réseaux.

Puis le public était invité à s’exprimer sur plusieurs scénarios de localisation de rejet des effluents : exclusivement dans des cours d’eau proches (Orge ou Bureau) ou plus éloignés (Saulx/Ornain/Marne) ou un « mix ».

Les participants ont majoritairement opté pour des rejets vers les cours d’eau les plus proches, en insistant cependant sur la nécessité de déployer des traitements garantissant la bonne qualité des effluents et le maintien des bonnes conditions d’écoulement. Ils ont aussi fait quelques propositions complémentaires.

L’ensemble des avis sera étudié par l’Andra dans l’avancement du projet.

Pour en savoir plus, consultez :

La présentation utilisée en salle lors de la réunion en support aux échanges avec les participants.

Partager cette page