Aller au contenu principal

Le chantier de creusement n°3 du Laboratoire souterrain vient de s’achever

Le 20 juin, le dernier cintre a été posé en galerie GAN. C’est une tranche de travaux qui se termine et une nouvelle phase est en cours de préparation. Comme le serait Cigéo, le développement du Laboratoire souterrain s’effectue de façon progressive afin d’en tirer un retour d’expérience.

Le chantier de creusement n°3 de galeries souterraines a débuté en 2009, dans le Laboratoire de recherche du Centre de Meuse / Haute-Marne.

L’objectif était double :

- démontrer la faisabilité de solutions industrielles et technologiques qui pourraient être utilisées pour la construction des galeries et des alvéoles de stockage du projet Cigéo

- poursuivre l’acquisition de données sur le comportement mécanique des ouvrages à long terme pour nos dossiers de sûreté.

Neuf années de travaux, 1140 mètres de galeries creusés et plus de 200 personnes se succédant sur ce chantier : le chantier 3, conduit par Eiffage Génie civil, aura permis de tester, notamment :

• Différents outils de creusement : avec un brise-roche hydraulique, une machine à attaque ponctuelle et un tunnelier à attaque ponctuelle

• Différents diamètres d’excavation de galeries (des sections de 20m2 à 60m2). Les sections de grand diamètre ont été creusées en deux passes (partie supérieure, puis partie inférieure)

• Différentes combinaisons de soutènements/revêtements : cintres métalliques, boulons d’ancrage, béton projeté, béton coulé, cales compressibles, voussoirs classiques et compressibles

Un nouveau chantier de creusement de galeries, le chantier 4, prendra le relais du chantier 3 à la fin du printemps 2019.

déploiement du réseau de galeries pendant les neuf années du chantier
Partager cette page