Aller au contenu principal

L’Observatoire pérenne de l’environnement

L’Observatoire pérenne de l’environnement (OPE) a pour objectif de faire un état initial de l’environnement. Il est unique en France car il est le premier observatoire à étudier simultanément l’ensemble des compartiments de l’environnement dans tous les milieux d’un vaste territoire d’étude. Pour mener à bien sa mission, il dispose de huit stations de mesures et d’une écothèque.

Visiter le site de l'Observatoire pérenne de l'environnement (Ope)

Défnir l'état initial de l'environnement et suivre son évolution

Campagne de prélèvement

L'OPE doit ainsi permettre :

• d'établir un état des lieux de l'environnement, aussi bien physique et chimique que biologique et radiologique,
• de conserver la mémoire de cet environnement
• de préparer un plan de surveillance de Cigéo,
• de connaître et comprendre la sensibilité ou vulnérabilité des espèces et écosystèmes,
• de comprendre les interactions entre les différents milieux
• de définir l'origine de toute perturbation observée.

Les dispositifs d'observation et d'expérimentation

Les scientifique de l'OPE suivent les différents milieux naturels grâce à :

  • des stations d’observation,
  • des prélèvements réguliers,
  • des images satellites.

Tour à flux
Station atmosphérique
Intérieur d’une station de mesure

8 sites expérimentaux

En plus du plan d’observation, l’OPE mène des expérimentations pour mieux comprendre les interactions entre les différents milieux de l’environnement. Ces stations fortement instrumentées suivent les milieux forestiers, agricoles, atmosphériques et aquatiques.

Un outil ouvert à la communauté scientifique

Les méthodologies déployées s'appuient sur l'expertise d'une dizaine d'organismes partenaires nationaux et internationaux spécialistes de leur domaine (CNRS, ONF, LNE, INRIA, agences de l'eau, etc.). Ces organismes sont, pour beaucoup, chargés de réaliser mesures et analyses.

Ainsi, l'ensemble du dispositif permet de générer plus de 85.000 données par an, contribuant ainsi aux recherches nationales et internationales en sciences de l'environnement.

 

Un bilan est effectué tous les deux ans afin de compiler l’ensemble des résultats et des données.

À ce titre, l'OPE a reçu le label SOERE, qui le reconnaît comme Système d'Observation et d'Expérimentation au long terme pour la Recherche et Environnement. Ce label est attribué par l'Alliance de recherche pour l'environnement AllEnvi qui sélectionne les projets contribuant à la cohérence des recherches environnementales au niveau national.

Une bibliothèque de l'environnement pour garder la mémoire

L'Écothèque

L’Écothèque est une bibliothèque d’échantillons environnementaux. Des prélèvements de toute nature seront préparés, conditionnés et conservés pendant au moins 100 ans.

L’objectif est de préserver la mémoire de la qualité de l'environnement d'aujourd'hui pour être capable de l'analyser demain, avec des méthodes qui seront peut-être plus sensibles, ou pour y rechercher des éléments qui n'ont pas été analysés aujourd'hui.

 

Les méthodes de conservation

2 grandes familles d’échantillons de différents écosystèmes sont stockées :

  • Échantillons de sol et de végétaux (céréales, herbes ...)
  • Échantillons prélevés sur la chaîne alimentaire agricole (lait, fromage, miel, légumes, fruits…)

Pour les stocker, l’Écothèque offre trois modes de conservation des échantillons en fonction de leur nature :

  • Conservation cryogénique inférieure à -170°C
  • Conservation en surgélation à -80°C
  • Conservation en sec à 18°C dans une pédothèque.

 

L’environnement local exposé au grand public

Espace d’information au public

En plus de sa vocation scientifique, l'Écothèque dispose d'un espace d'information sur les sciences de l'environnement et les écosystèmes locaux. Son objectif est de sensibiliser le public à la biodiversité, à l'observation et à la protection de son environnement.

La scénographie, construite autour des paramètres à l'étude par l'OPE et ses partenaires, permet de découvrir la complexité de l'environnement local en abordant l'ensemble des facettes qui le constitue : le sol, l'eau, l'air, la biodiversité et les différents écosystèmes de la zone. Tablette tactile en main, le public est amené à interagir avec la fresque pour visionner les contenus multimédias de l'exposition.

préparation des échantillons
salle de cryogénie
pédothèque
fête de la science

0

km² étudiés

0

points de suivi

0

échantillons prélevés par an

En savoir plus

Visiter le site de l'Observatoire pérenne de l'environnement La surveillance de l'environnement (PDF 376.31 Ko) Brochure OPE (PDF 5.04 Mo)
Partager cette page