Aller au contenu principal

Un projet ancré dans le territoire

Depuis plus de 20 ans, l'Andra est présente en Meuse / Haute-Marne où elle est un actrice majeure du territoire. Aux côtés des acteurs locaux et en associant les populations, elle prépare dès aujourd'hui l'insertion du futur centre Cigéo afin qu'il soit une opportunité pour les territoires.

L’Andra, un acteur majeur en Meuse / Haute-Marne

Implantée depuis plus de 20 ans sur les départements de la Meuse et de la Haute-Marne, l'Andra est un acteur majeur de la vie locale, du développement économique, ou encore de l’emploi. Elle contribue également à faire du territoire un pôle scientifique et technologique primordiale au service du projet Cigéo.

Un acteur impliqué dans la vie du territoire

Construire le projet avec le territoire

La concertation avec le territoire

L’Andra s’est engagée dans une démarche active de co-construction avec le territoire. Démarche qui passe en premier lieu par une information et un dialogue permanent avec les riverains du Centre, mais également par la concertation, afin d’associer les acteurs du territoire au projet Cigéo.

 

Une démarche ambitieuse de concertation

Dans la poursuite des actions de concertation qu'elle a menées depuis le débat public de 2013 et alors que le projet Cigéo entre dans une phase de plus en plus concrète, l'Andra a décidé de lancer une démarche ambitieuse d'implication de la société civile. Pour accompagner cette démarche, elle s'est entouré d'un comité éthique et société et de garants nommés par la CNDP (Commission nationale du débat public).

En savoir plus sur la concertation

Un projet pour l'avenir

Le Premier Ministre a confié à la préfecture de la Meuse (coordinatrice pour les deux départements) la réalisation d'un projet de développement du territoire (PDT), faisant suite au SIDT (Schéma interdépartemental de développement du territoire) produit en 2013.

Les objectifs du PDT sont de préparer le territoire à l'arrivée de Cigéo. Il s’articule autour de 4 axes stratégiques :

  • Réaliser des aménagements d'infrastructures pour accompagner la réalisation de Cigéo
  • Dynamiser le potentiel socio-économique autour du projet
  • Renforcer l'attractivité des deux départements par des mesures d'aménagement structurantes pour le territoire
  • Pérenniser l'excellence économique et environnementale de la Meuse et de la Haute-Marne

Signé en octobre 2019, le PDT compte 38 actions et 26 orientations prospectives autour de l'habitat, les infrastructures, les transport, la santé, les équipements et services à la population, l'environnement, l'agriculture et le patrimoine, l'accompagnement économique et l'emploi et la recherche et l'innovation.

Cigéo : comprendre le projet de développement de territoire

Emploi et formation

Cigéo représente une opportunité pour le développement local et en premier lieu en matière d’emploi : avant même le démarrage de la construction de Cigéo, des emplois seront générés progressivement par les chantiers d’aménagements préalables. Ensuite, la construction nécessitera jusqu’à 2000 personnes pendant cinq ans. Les effectifs se stabiliseront autour de 600 personnes pour l’exploitation du site. En plus de ces emplois directs, Cigéo va générer des emplois indirects (fournisseurs, prestataires) et induits (liés aux consommations des salariés travaillant sur Cigéo), et ce sur plus d’un siècle.

C’est pourquoi l’Andra s’implique dès aujourd’hui dans la formation des jeunes grâce à des conventions de partenariat passées avec les universités du Grand Est ainsi que les lycées professionnels locaux. Elle accueille également des étudiants en formation, en alternance ou en stage et soutient des thèses de doctorat dont les sujets ont un lien avec ses activités.

Les aménagements

Avant le commencement des travaux de construction de Cigéo (s’il est autorisé), l’Andra a démarré les études d’acquisition de données (archéologie préventive et forages géotechniques) qui permettront notamment d’alimenter le dossier de demande d’autorisation de création. Pour préparer l'arrivée de Cigéo, des travaux d'aménagements préalables (raccordements, travaux préparatoires...) vont également être engagés par l'Andra, ainsi que par les acteurs locaux dans le cadre du projet de développement de territoire. Si Cigéo n’est pas autorisé, le site pourra être remis en état ou les aménagements réalisés pourront être utilisés à d’autres fins selon les décisions prises par le territoire.

Les opérations sur le terrain avant la construction du centre
Partager cette page