Aller au contenu principal

Grégory Waz : la VRD de A à Z

À 44 ans, Gregory Waz est chargé d’études et de travaux au Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne. Une mission qui nécessite de la rigueur, de l’adaptation, et un investissement quotidien.

Quand il s’agit de parler de lui, Grégory Waz botte quelque peu en touche… Mais sa mission est pourtant essentielle : mener à bien des travaux au Centre de l’Andra en Meuse/Haute-Marne (CMHM). Ce qu’il fait chaque jour avec beaucoup d’implication.

Car si la gestion des déchets radioactifs implique des métiers scientifiques et d’ingénierie parfois spécifiques, elle nécessite aussi des fonctions plus courantes, indispensables au bon fonctionnement des centres de l’Andra. « Ma spécialité, ce sont les travaux VRD : voirie et réseaux divers, explique-t-il. Dès qu’un aménagement au CMHM concerne des travaux d’assainissement, de terrassements ou encore de topographies, c’est mon rôle de réceptionner les besoins exprimés par nos “clients” internes, c’est-à-dire les autres services du Centre. Je mène ensuite le projet de travaux jusqu’à sa réalisation. »

 

De l’aménagement d’un espace de restauration...

Réaménagement de l’espace restauration du CMHM

C’est au sein du service « Configuration, études et travaux » que sont réceptionnées toutes les demandes pour le CMHM et chaque membre de l’équipe y répond en fonction de sa spécialité. Pour Grégory Waz, c’est la topographie, la voirie et les réseaux, mais il sait se montrer polyvalent. Il a notamment participé à l’organisation et au suivi des travaux de réaménagement de l’espace restauration du site. « Chaque jour, ce lieu accueille une cinquantaine de personnes qui viennent pour prendre leur pause déjeuner, pour échanger, se retrouver. Le bâtiment ayant une vingtaine d’années, il était nécessaire de le remettre au goût du jour ! »  Réfection des sols, des cloisons, travaux de peinture, plomberie, électricité... Après plusieurs mois les travaux ont touché à leurs fins et Grégory Waz s’est réjoui de faire découvrir à ses collègues cet espace qui « propose aussi une zone de co-working et de détente. Sur notre site, le bien-être des salariés c’est important. » 

 

… au passage de la fibre optique

À chaque besoin exprimé une solution, comme le passage de la fibre optique sur certaines parties du CMHM par exemple. Grégory explique : « Ce chantier de raccordement de réseaux consistait à raccorder la fibre optique entre le site du Laboratoire souterrain et celui de l’espace technologique. Pour ce faire, nous avons réalisé des tranchées pour permettre de tirer sur 850 mètres des fourreaux, c’est-à-dire des gaines de protection des câbles. » De la rédaction du cahier des charges au suivi de travaux, Grégory a tout orchestré.

 

« Être méthodique et à l’écoute »

Extérieur du Laboratoire souterrain de l'Andra

« Quand les projets nous arrivent, nos clients internes remplissent une fiche qui exprime leurs besoins. Par exemple : aménager une route, changer un interrupteur, etc. À nous ensuite d’identifier la solution la plus adaptée. »  Sa mission se termine quand, après le suivi des travaux, Grégory Waz procède aux vérifications pour s’assurer que tout est conforme. Pour lui, être à l’écoute est l’une des qualités indispensables dans son métier : « Une demande, c’est plusieurs réunions pour arriver à bien cerner le besoin. Je dois pouvoir y répondre parfaitement et donc être patient et savoir me remettre en cause en permanence. Il faut sans cesse s'interroger, parce que des contraintes techniques et budgétaires, il y en a toujours beaucoup. »  Si le métier est très normé, Grégory sait faire face aux difficultés et apprécie avant tout la diversité des projets qu’on lui confie. « Chaque chantier est différent et apporte son lot de contraintes et de challenges, mais c’est aussi ce qui est très motivant ! »

 

Partager cette page