Aller au contenu principal

L’OPE poursuit son étude de diversité piscicole et de la qualité des cours d’eau.

Dans le cadre de l’étude de la diversité piscicole, et de la qualité des cours d’eau, plusieurs pêches électriques ont été réalisées au cours de la 2e semaine de juillet dans l’Ornain. Ces pêches aboutissent à l’identification de toutes les espèces de poisson présentes et de l’état de ces populations, le calcul d’un indice de qualité des cours d’eau (IPR Indice Poisson Rivière) et sur certaines stations au prélèvement de poissons (filets et foies) pour quantifier certains polluants chimiques.

L'équipe de PEMA en action

L’OPE réalise régulièrement des pêches électriques d’inventaire sur les cours d’eau du bassin versant de la Saulx et de l’Ornain, dans des zones prédéterminées appelées « stations ». Des pêches ont récemment été menées par l’entreprise PEMA (Pedon envionnement et milieux aquatiques) de Metz accompagnée du personnel de l’écothèque.

L'équipe de l’écothèque profite de ces pêches pour réaliser des prélèvements d’une espèce cible : le chevesne (Squalius cephalus). Ce poisson vivant dans les eaux courantes de notre région a été sélectionné comme potentiel bio-accumulateur* et comme espèce représentative de nos cours d’eaux : « Il a la faculté d’être naturellement présent sur nos principaux cours d’eaux, d’être omnivore, d’être disponible en quantité suffisante, de posséder une taille suffisamment grande (> 20 cm) et d’être peu prisé par les pêcheurs », explique Frédérique CESAR.

Une pêche fructueuse

L'un des chevesnes capturé

Sur la station de Demange-aux-Eaux (Ornain), la pêche a été bonne pour les techniciennes puisque pas moins de 5 chevesnes d’environ 40 cm pour un poids allant jusqu’à 1250 g, ont été capturés parmi les poissons pêchés. Sur chacun d’entre eux a été effectué un prélèvement de filets et de foie.

Ces prélèvements seront ajoutés aux autres prélèvements effectués sur l’Ornain cette année et pourront servir d’échantillons pour de futures analyses chimiques. La préparation s’est effectuée tout de suite après la pêche, à l’intérieur du camion de prélèvement de l’OPE, équipé à cet effet. Elle se poursuivra ensuite à l’écothèque où les échantillons seront finalement conservés sous forme de poudre dans des cuves cryogéniques.

Enfin, notons que si nos collègues se focalisent sur le chevesne pour la conservation d’une espèce représentative du territoire, l’entreprise PEMA réalise un inventaire complet des poissons et pratique notamment des mesures morphologiques sur tous les individus pêchés avant de les relâcher. Ces inventaires de poissons contribuent à enrichir la base des données de biodiversité du territoire OPE essentielles au suivi environnemental global de l’observatoire.

*Un organisme bio-accumulateur est un organisme capable d’absorber et de concentrer dans tout ou une partie de son organisme certaines substances chimiques permettant ainsi de refléter les conditions de vie dans lequel il se développe.

Qu’est-ce que la pêche électrique ?

Installation d'une balise

Il s’agit d’une technique de pêche au moyen d’un courant électrique de faible intensité, elle est très contrôlée et réservée uniquement à des professionnels autorisés pour réaliser des inventaires à des fins d’études des ressources halieutiques.

Celui-ci permet d’attirer et de paralyser momentanément le poisson lorsqu’il traverse une anode, cercle au bout d’un manche. Dans le cas des prélèvements effectués pour l’OPE, la pratique est très encadrée et débute par l’installation de 2 balises. Une équipe de 5 personnes munie d’anodes, d’épuisettes et de conteneurs remonte ensuite le courant d’une balise à l’autre pour draguer le cours d’eau et effectuer la pêche.

Ce procédé paralyse momentanément le poisson, mais la plupart d’entre eux sont remis à l’eau après identification comptage et mesures morphologiques. Ne sont conservés uniquement les individus de Chevesne prélevés pour conservation à l’écothèque.

Attention il ne faut pas confondre cette technique avec la pêche à impulsion électrique ou au chalut électrique qui est utilisée à des fins commerciales.

La surveillance de l'environnement L'Observatoire pérenne de l'environnement
Partager cette page