Aller au contenu principal

Posiva, une nouvelle étape vers le stockage en profondeur

Posiva, homologue finlandais de l’Andra, a franchi une nouvelle étape dans son projet de stockage des déchets les plus radioactifs. 

Posiva a annoncé, le 25 juin 2019, que ses actionnaires avaient autorisé la construction de l’installation de conditionnement. Dans cette installation appelée usine d’encapsulation, les déchets seront mis dans des surconteneurs en cuivre. Cette avancée dans le projet rapproche Posiva de l’obtention d’une autorisation d’exploitation pour le stockage des combustibles nucléaires usés.

Situé sur la presqu’île d’Olkiluoto, au sud-ouest du pays, le stockage sera construit à 450 mètres de profondeur, dans un massif granitique situé à proximité de la centrale nucléaire d’Olkiluoto. Posiva, homologue finlandais de l’Andra, est chargé de la réalisation du projet. Le futur centre de stockage profond prendra en charge 5 500 tonnes de combustibles nucléaires usés provenant des deux centrales nucléaires du pays (Olkiluoto et Loviisa). 

Le centre de stockage de Posiva à Eurajoki près d'Olkiluoto a été sélectionné en 2000. Le Parlement finlandais a approuvé la décision de principe sur le projet de dépôt l'année suivante. Posiva, détenu conjointement par les entreprises finlandaises de services nucléaires Fortum et Teollisuuden Voima Oyj, a soumis sa demande de permis de construire au ministère de l'Emploi et de l'Economie en décembre 2013. Après l’autorisation de construction accordée par le gouvernement finlandais en novembre 2015, le projet a franchi une nouvelle étape en novembre 2016 avec la décision du Stuk d’autoriser Posiva à commencer la construction du stockage.

Partager cette page